Gants de travail

FILTRES
Affiner la recherche
Prix
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page

Mis à jour le 19/06/24 par Erika C.

Gants de travail : guide pour les utilisateurs 

Les gants de travail se répartissent en deux grandes catégories :

  • gants en cuir
  • gants enduits (synthétiques)

Pour une meilleure compréhension, nous nous concentrerons d'abord sur les gants en cuir en soulignant leurs avantages et leurs désavantages.

Gants cuir de travail 

Gants en cuir Avantages

Gants en cuir Désavantages

Presque 100 % Imperméables (à l’abri des coutures)

Cuir de différents animaux : qualité différente dans un seul gant

Respirants

 

/

Adaptés à presque toutes les utilisations

 

/

 

En outre, mentionner rapidement les types de cuir disponibles sur le marché pourrait vous aider lors de votre choix :

 

Types de cuir  

 

  • Gants en cuir fleuri → cuir lisse et imperméable
  • Gants croûte de cuir → la croûte n'est rien d'autre que la partie intérieure de chaque gant de cuir. Elle est respirante mais pas imperméable
  • Gants en daimgants pas imperméables mais très confortables

Quel que soit le besoin de chaque travailleur, nous devons vous dire que les gants de travail cuir sont le type de gants le plus populaire dans le domaine des EPI et en effet ils représentent un must-have  pour tout le monde : une top vente sans pareil.

 

Gants synthétiques de travail

Les principaux composants de gants synthétiques sont : 

  • jersey → la partie intérieure du gant
  • revêtement* → la partie extérieure du gant. 

*le revêtement nécessite un paragraphe séparé que nous analyserons plus tard.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, une curiosité de ce type de gant est que plus il y a d'aiguilles, plus le jersey est fin et par conséquent, moins il y a d'aiguilles, plus le jersey est grossier.

 

Gants de travail enduits

Les gants de travail enduits peuvent avoir un revêtement en :

  • polyuréthane → respirant mais perméable
  • nitrile → imperméable. Meilleur choix pour les travailleurs en contact avec des hydrocarbures (essence, huile, graisse, etc.) 
  • latex → imperméable mais il peut favoriser la transpiration. Meilleur choix pour les utilisateurs qui travaillent dans le secteur de la construction, car il offre une adhérence optimale.

Choix À NE PAS FAIRE pour les travailleurs en contact avec des hydrocarbures car le latex se décompose au contact de ces derniers.

 


Gants jetables de travail - Gants à usage unique

Les gants de travail à usage unique n'ont pas été mentionnés dans la première différenciation au début de notre guide parce qu'ils représentent un monde en soi et ils sont généralement composés de 2 matériaux : 

  • latex
  • nitrile

 

Gants à usage unique Latex

Gants à usage unique Nitrile

 

NO : substances liquides

 

OUI : pour se protéger des liquides et des solvants

 

Excellente adhérence

 

Excellente adhérence

 

Métiers OUI : médecins et infirmières, maçons

 

Métiers OUI : mécaniciens

 

De plus, les gants en latex sont un bon choix en termes de prix.


Gants de travail Réglementation : comment les comprendre 

Les réglementations relatives aux gants sont trop nombreuses pour être analysées individuellement et nous avons décidé de les présenter de sort que tous les utilisateurs puissent les comprendre suffisamment afin de choisir le gant qui leur convient.

Sur chaque gant de travail, vous pourrez observer 4 chiffres :

  • 1er chiffre (un nombre de 0 à 4) → résistance à l'abrasion
  • 2ème chiffre → résistance aux coupures
  • 3ème chiffre → résistance à la déchirure
  • 4ème chiffre → résistance à la perforation

De plus, puisque les gants résistants aux coupures sont très demandés, vous devriez savoir que cette caractéristique est désignée par une lettre de A à F où F est le degré maximal d'anti-coupure.

Normes et conditions de base pour les gants de travail

Heureusement, les types de gants de travail sont aujourd'hui très variés et les réglementations, qui les entourent, sont tout aussi nombreuses. À ce propos, le fait que nous soyons souvent confus n'est pas une honte ... Pour cette raison, en fait, nous énumérerons les réglementations et les conditions de base pour les gants de travail, afin que vous puissiez avoir au moins une base, à partir de laquelle commencer, pour pouvoir approfondir éventuellement.

La célèbre norme EN 420, dont le symbole est illustré ci-dessous (...) décrit les caractéristiques fondamentales de tous les gants de protection, à savoir:

  • identification du fabricant et marquage du produit
  • innocuité avec référence au respect du pH interne
  • respect des tailles convenues
  • habilité avec référence à la liberté de mouvement
  • composition générale
  • emballage, stockage et lavage
  • informations aussi complètes que possible, reportées sur la notice

Cependant, en plus de la norme principale EN 420, il en existe de nombreuses autres et la manière la plus immédiate de vérifier que vos gants les respectent, est d'observer la paume du gant lui-même, sur laquelle la norme sera écrite. Les principales réglementations sont les suivantes:

  • EN 388, qui spécifie la résistance des gants à l'abrasion, aux coupures par hachage, déchirure et perforation.
  • EN 407, qui définit les critères spécifiques pour les gants destinés à protéger contre la chaleur et/ou le feu, tandis que la "norme EN 659" traite des équipements de protection pour les pompiers
  • EN 381-7, qui vise à protéger contre les risques liés à l'utilisation des tronçonneuses
  • EN 421, destinée à prévenir les contaminations radioactives, telles que les radiations et les ionisations (communes en "cardiologie, oncologie, recherche et industrie nucléaire").
  • EN 511, formulé pour lutter contre les risques liés au froid. En particulier, les gants conformes à cette réglementation sont capables de résister jusqu'à -50° et sont imperméables à l'eau.
  • EN 374 contre les risques chimiques en général. Les gants conformes à cette réglementation résistent non seulement à la pénétration de toute substance chimique, mais également à sa perméation, ou à la diffusion, à l'échelle moléculaire, à travers le matériau constituant le gant. Donc, dans ce cas, plus le gant est épais, mieux il résistera à la perméation.
Questions
Pas de questions
Avez-vous trouvé ce que vous cherchez?